Forum JG300 Francophone

Escadrille virtuelle francophone jouant sur IL2 1946 - Cliffs of Dover - Battle of Stalingrad
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Site F/JG300Site F/JG300  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Note sur les limitations de puissance moteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
F/JG300_Gruber
Unteroffizier
Unteroffizier


Nbr de messages : 362
Age : 30
Localisation : La Yaute
Date d'inscription : 06/01/2015

MessageSujet: Note sur les limitations de puissance moteur   Ven 5 Fév 2016 - 16:53

Hello,


Tout le monde ayant tâté BoS a pris conscience de la gestion moteur un peu plus avancée que dans le vieux IL2 1946 (où la seul chose qu'on risque c'est la surchauffe). Et les moteurs, en particulier allemands, peuvent casser rapidement si on vole plein pot pendant une période prolongée. Cette casse est indépendante des températures huile/eau et correspond grossièrement aux limitations opérationnelles constructeur que l'on retrouve dans les manuels de l'époque. Evidemment le fait que le moteur casse très rapidement une fois la limite dépassée est pas super réaliste, mais bon c'est modélisé comme ça et il faut faire avec.




Gestion basique

Pour démarrer, on peut se fier aux indications qui apparaissent à droite de l'écran. C'est fiable et vous n'aurez normalement pas de mauvaise surprises.
Continuous - Mode continu : Domaine de puissance de croisière, pas de restriction
Combat/climb - Mode combat/prise d'altitude : Limite d'utilisation de 30min, redescendre en mode continu après ça.
Emergency/take off - Mode urgence/décollage : Grosse solicitation du moteur, risque de casse si on excède 1min sur la plupart des avions. Redescendre en mode combat ou continu après ça. Attention parce que pleine bourre, la casse moteur peut intervenir seulement 10sec après le dépassement du temps limite.



Gestion intermédiaire

Ensuite, chaque avion a ses caractéristiques propres, c'est mieux de les connaitre pour savoir ce qu'on peut en tirer, en particulier sur les avions à pas manuel (Ju87 et He111) car une mauvaise gestion des deux paramètres pression d'admission / pas d'hélice peuvent vous faire passer en mode "urgence" et casser alors que le moteur est en dessous de ses performances maximale du mode prise d'altitude.
Evidemment pas trop d'intérêt à tout apprendre par coeur mais connaitre un ou deux avions sur lesquels on vole très régulièrement peut toujours permettre d'en tirer le meilleur parti sur le terrain.

Exemple du Jumo 211 : à 2500 tour/min le moteur reste bloqué en mode "décollage" quelle que soit la pression d'admission, et cassera en moins de deux minutes même si vous réduisez les gaz au point de ne plus pouvoir grimper.

Autre exemple sur le FW190 : La puissance d'urgence peut être maintenue pendant 3min complètes. Si on ne connait pas l'avion et qu'on vole normalement sur Bf109, on risque se priver de 2min de temps moteur à 1.42 ATA, ce qui serait bien dommage  Smile (surtout vu l'accélération passable du bestiau)

Les paramètres pour nos appareils 

Notez que les valeurs ici peuvent différer légèrement de celles que l'on retrouve dans le manuel officiel, qui sont généralement un peu plus conservatives. Ce que j'ai mis ici c'est des valeurs obtenues en jeu et que j'utilise couramment sans soucis.

Bf109-E7
Continu 1.18 ATA 2400tr/min
Combat 1.26 ATA 2450tr/min
Urgence 1.4 ATA 2600tr/min
Chose intéressante, pour les modes continu et combat, le kommandogerät limite le régime moteur à 2250 et 2350tr/min respectivement. Pour ceux qui aiment le micro-management, passer en pas d'hélice manuel permet de gratter quelques km/h supplémentaires.
Les autres 109 sont mieux optimisés en automatique.

Bf109-F2
Continu 1.18 ATA 2300tr/min
Combat 1.28 ATA 2500tr/min
Urgence 1.36 ATA 2600tr/min (3min max)
Urgence+boost 1.4 ATA 2800tr/min (1min max)

Bf109-F4
Continu 1.16 ATA 2350tr/min
Combat 1.32 ATA 2500tr/min
Urgence 1.42 ATA 2700tr/min (1min max)

Bf109-G2
Continue 1.16 ATA 2300tr/min
Combat 1.3 ATA 2600tr/min
Urgence Pas de puissance d'urgence (moteur bridé à 1.3 ATA jusqu'en juin 1943 pour des problèmes de fiabilité)

Bf110-E2
Continu 1.18 ATA 2300tr/min (semble pouvoir être poussé manuellement à 2400tr/min)
Combat 1.26 ATA 2400tr/min
Urgence 1.4 ATA 2400tr/min (1min max)

FW190-A3
Continu 1.2 ATA 2300tr/min
Combat 1.32 ATA 2400tr/min
Urgence 1.42 ATA 2700tr/min (3min max)

Ju87-D3
Continu 1.18 ATA 2250tr/min
Montée 1.3 ATA 2400tr/min
Décollage 1.4 ATA 2600tr/min (1min max)

Ju88-A4
Pas encore sorti mais c'est normalement le même Jumo211-J que le Stuka donc on devrait être sur quelque chose de similaire

He111-H6
Continu 1.18 ATA 2250tr/min
Montée 1.32 ATA 2400tr/min
Décollage 1.4 ATA 2600tr/min (1min max)



Pour ceux qui veulent pousser la chose un peu plus loin :

Les valeurs indiquées au dessus sont des indications du temps maximum disponible sans risque lorsqu'on tourne aux limites du mode de fonctionnement indiqué.

Ce qui implique que premièrement, et d'après ce que j'ai pu en lire sur le forum officiel, il y a une petite composante aléatoire qui entre en ligne de compte une fois le temps moteur dépassé. Il est possible sur le Focke Wulf de tourner 3min 30s en butée des gaz et que tout se passe bien, alors que la fois suivante ça va péter à 3min 05s. Donc en situation désespérée, on peut tenter de tirer un peu plus sur la corde, mais sans garantie constructeur. Si ça peut permettre de mettre le yak à terre avant l'atterrissage forcé, c'est toujours mieux que de se prendre un obus de 20 dans la verrière.

Deuxièmement, si on tourne à un régime moindre, certes on a un peu moins de puissance disponible mais on peut prolonger le fonctionnement moteur dans le même mode de fonctionnement.

Prenons le Bf110 en exemple, il est donné pour 1min de fonctionnement max à 1.4 ATA, qui correspond à la puissance d'urgence max. Maintenant, le mode urgence s'étends de 1.28 ATA à 1.4 ATA (en pas d'hélice auto). Si on explore un peu ce domaine jusqu'à l'obtention du message de dépassement du temps moteur, on en ressort avec les valeurs suivantes :

1.30 ATA : 4min 40" max
1.32 ATA : 2min 45" max
1.34 ATA : 1min 50" max
1.36 ATA : 1min 25" max
1.38 ATA : 1min 10" max
1.40 ATA : 1min max

Donc si on met les gaz "presque" à fond, on peut allonger considérablement le temps moteur en sacrifiant un peu de la puissance disponible. Il faut voir cette histoire de temps moteur comme une jauge qui se vide plus ou moins vite en fonction de comment on tire sur son moulin. Et quand c'est vide, le moteur casse.  



Voilà, en espérant que ça vous éclaire un peu plus sur cette affaire, surtout ceux qui on peu ou pas le temps de voler sur ce simu et de découvrir ça par eux-mêmes.

_________________


Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F/JG300_Hornisse
Feldwebel
Feldwebel


Nbr de messages : 1699
Age : 33
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: Note sur les limitations de puissance moteur   Sam 6 Fév 2016 - 11:15

You rock Grub !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F/FS300_Rico
Gefreiter
Gefreiter


Nbr de messages : 65
Age : 42
Date d'inscription : 21/12/2014

MessageSujet: Re: Note sur les limitations de puissance moteur   Ven 12 Fév 2016 - 19:11

thanks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Note sur les limitations de puissance moteur   Aujourd'hui à 14:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Note sur les limitations de puissance moteur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeu de Rôle sur Death Note
» [Test] Kipatord (Démo) - Note: 80%
» Note au milieu
» Le moteur Unreal engine 3 passe en gratuit
» petite note informative ! le Nabcast déraille un chouilla

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum JG300 Francophone :: Zone publique :: Nos simulateurs de vol :: IL2 Battle Of Stalingrad - Battle Of Moscow-
Sauter vers: